LE PAPILLON

Le papillon est la nage reconnue comme étant la plus impressionnante ainsi que celle qui paraît comme étant la plus difficile. Pourtant, ce n'est pas si difficile, ce qu'il faut c'est une grande puissance musculaire, une très bonne coordination des mouvement ainsi qu'une grande fluidité. Elle fait travailler à la fois le contrôle de sa respiration, ses épaules, sa poitrine, ses bras, ses trapèzes et finalement ses abdominaux.

La technique:

  • Les bras: les bras se sont de manière symétrique, donc les deux en même temps comme pour la brasse. Vos bras vont en fait de grand cercle de chaque côté de votre corps tout en restant droits. Une fois dans l'eau, les bras font une grande impulsion jusqu'à la taille pour par la suite recommencer le mouvement, soit sortir de l'eau et effectuer de grand cercle.
  • Les jambes/le corps: il s'agit de faire un mouvement de dauphin constant avec le corps. C'est-à-dire que l'ondulation doit partir des épaules pour se transmettre aux hanches puis aux jambes. Il est bien important de sortir les fesses de l'eau lors de l'ondulation. 
  • La respiration: on respire lorsque les bras sont hors de l'eau et font leur grand cercle et la tête rentre dans l'eau en même temps que les bras. On peut respirer à chaque coup de bras où au deux coup de bras dépendamment comment la personne est capable de conserver sont souffle, cela n'a pas d'importance sauf que c'est moins essouflant de respirer à chaque deux coups de bras puisque cela demande moisn d'énergie.

Deux exercices:

1. Afin de pratiquer le mouvement de l'ondulation, il s'agit de mettre des palmes puisque cela aide grandement. Par la suite, on pratique le mouvement d'ondulation en allant toucher le fond de l'eau et en remontant à la surface. Lorsque l'on comprend mieux le principe, il faut le faire en rentrant les mains dans l'eau en premier, puis la tête, le corps, les fesses, les jambes tout en remontant simultanément les bras vers la surface, pour finalement donner un grand coup avec les pieds dans l'eau pour faire sortir les fesses.

2. Pour pratiquer les bras, on peut pratiquer le papillon à un bras seulement. Donc, un bras fait le travail tandis que l'autre reste le long du corps. Cela permet de se pratiquer plus longtemps afin de se perfectionner puisque le papillon à un bras est moins fatiguant.

Voici une image du style de nage papillon. On le voit en train de faire la propulsion avec les bras qui font de grand cercle.


Sarah-Yzabel Bardier, De la puce aux TIC, groupe:05, dernière modification 09-12-2013