La machine à vapeur

   

En excluant l'antiquité, où les machines fonctionnant à base de vapeur étaient plutôt des jouets, la machine à vapeur fut un concept qui commenca au début du 17e siècle mais il ne fut populariser qu'à la fin du 18e par l'ajout de la composante qui manquait pour un début prometteur, la chambre de condensation. En effet, la machine à vapeur était, jusqu'alors peut utile, son coût en énergie trop élevé en comparaison à son apport. Cette chambre fût inventée par le célèbre ingénieur écossais James Watt en 1769.
Vapeur
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f0/Steam_engine_in_action.gif

Plusieurs améliorations s'ensuivirent, de par James Watt ou d'autres ingénieurs voyant du potentiel dans ce moyen de motorisation. Les secteurs d'emploi de la machine à vapeur fûrent dans les moteurs de navires ou de trains, augmentant ainsi les capactés d'importations et d'exportations de colonies émergeantes, la traction dépendant de la nature (vent) ou des animaux (calèche) devenant inutile et bien moins pratique.

Watt
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/15/Watt_James_von_Breda.jpg

Parmis les aspects positifs de ce type de moteur, notons l'accroissement économique précédemment cité, ici démontré:
Croissance
http://4.bp.blogspot.com/-wV_INsIzEzc/UQqMciBD7KI/AAAAAAAAADU/0arcFiDE7V4/s1600/L%27industrie,+moteur+de+la+croissance+en+Grande+Bretagne.jpg

...qui eut lieu durant la révolution tranquille. D'ailleurs, plusieurs experts considèrent que la machine à vapeur fût le point tournant de cette révolution.

Toutefois tout n'est pas noir ou blanc, le moteur à combustion externe (à vapeur) fut rapidement remplacé car sa complexité, sa grande demande de ressources énergétiques (charbon pour chauffer l'eau) et son encombrement en faisait un moteur pas toujours pratique. Son successeur immédiat fut le moteur à combustion interne, ou le moteur thermique.











































Julien Roy, De la puce aux TIC, groupe 03
Dernière modification le 6 décembre 2013