Masques et costumes

Les masques et costumes procurent les joies de l'anonymat. On peut notamment mentir sur notre sexe (homme ou femme), notre condition monétaire (riche ou pauvre) et sur notre religion. À Venise et en périphérie, le carnaval a créé au fil des années un marché de costumes et de masques raffinés, où les gens désirent jouer leur personnage du mieux qu'ils le peuvent. Généralement, les costumes s'inspirent de la célèbre Commedia dell'arte. Voici quelques exemples de costumes traditionnels et de la Commedia dell'arte.


Costumes traditionnels

  • La gnaga est aussi assez répandue. Ce costume se compose d'un masque de chat et de vêtements féminins. Le personnage fait des sons de chat est est souvent moqueur. Il n'est pas rare qu'il transporte un chaton dans un panier accroché à son bras.
gnaga
prise sur Wikipédia.org
  • La bauta est aussi très populaire. Ce costume est constitué d'un tabarro, d'une larva, d'un tricorne ainsi que d'un masque d'arlequin. Le masque ne couvre pas totalement la face, ce qui permet de manger et de boire sans dévoiler son identité. L'homme sur la photo du haut porte ce costume et le masque peut aussi ressembler à celui sur la photo de droite.

bauta de pantalone

prise sur Wikipédia.org









  • La moretta est répandue chez la gente féminine. Ce personnage arbore un masque de velours noir et un chapeau délicat. Il est moins pratique que plusieurs autres costumes car le masque doit être tenu avec la bouche grâce à un bouton. Certains disent que ce type de masque avait été conçu pour réduire les femmes au silence.

moretta

prise sur Flickr.com


Costumes de la Commedia dell'arte


  • Arlequin est le plus ancien costume porté lors de ce carnaval. Ce personnage est un serviteur à l'esprit un peu lent mais agile, capable de changer de forme et d'apparence à volonté. Son costume est composé d'un masque noir et d'un habit à losanges de toutes les couleurs. On le porte dès la période médiévale.
  • Colombine est soit une servante, soit la fille de Pantalone. Elle est amoureuse de Pierrot ou d'Arlequin, au grand mécontentement de son père, et est vêtue de couleurs claires.




colombine et arlequin

prise sur Wikipédia.org



  • Pantalone est un marchand vénitien. Il est veuf ou marié, tout dépendant de la pièce dans laquelle il performe. Il est jaloux, avare et a toujours un nez extrêmement proéminent. Il se croit plus malin que tout le monde, mais au final ses valets ou héritiers finissent par obtenir ce qu'ils veulent de lui.


















Pantalone
prise sur Wikipédia.org


  • Pierrot est quant à lui un valet poltron et fanfaron. Il aime faire des malices ou des bouffonneries. Il est vêtu de blanc et a le visage enfariné avec parfois une larme dessiné sur son masque.


pierrot

prise sur Flickr.com


Le port du masque fut contesté et interdit à plusieurs reprises, car l’anonymat qu’il confère à l’individu qui le porte lui permettait de transgresser les règles sans être reconnu. Le masque n’était pas seulement porté durant les fêtes, mais aussi pour les actions quotidiennes. Peu importe le personnage qu’on décide d’endosser, il faut être en mesure de le soutenir, c’est-à-dire d’agir comme tel, de jouer la comédie comme notre personnage le ferait. Par exemple, si quelqu’un décidait se de costumer en Pantalon, il devrait apprendre toutes ses répliques (ou du moins une grande majorité d’entre elles) afin d’être en mesure de répondre aux lazzis que lui lancerait Arlequin sur la place publique.





 420-C13-ST DE LA PUCE AUX TIC ! gr.03   Dernière modification : 2013/12/06   par Isabelle Baron