Cavalier 4

cheval

Cliquez sur l'image pour aller vers le site d'origine


PARTIE PRATIQUE

Lorsqu’il est question de l’examen du cavalier IV, celui-ci est évalué par un entraîneur certifié niveau deux qui représente la Fédération Équestre du Québec. Cet entraîneur agit en tant qu’examinateur pendant l’examen. Cet examen est prévu d’avance et il doit y avoir un minimum de quatre participants lors de l’évènement. Le cavalier évalué doit avoir complété les trois premiers cavaliers pratiques et théoriques. De plus, l’examen théorique du cavalier IV doit avoir été complété avant l’examen pratique. Aussi, des frais s’appliquent, au passage de cet examen pratique important, qui doivent être soumis à la FEQ minimalement un mois avant la date de l’examen.

Lors de l’examen, le cavalier est évalué sur sa capacité d’effectuer trois blocs d’évaluations. Ces trois blocs sont : le travail sur la piste, qui se fait à une main, le travail individuel et finalement, le travail à la longe. Lors du travail sur la piste, le cavalier doit être en mesure de démontrer sa capacité à contrôler son cheval avec l’aide d’une seule main, le rassembler, faire des changements de directions ainsi que faire des arrêts. Après cette partie, l’examinateur observe la qualité de l’harnachement et la capacité du cavalier a monter et descendre du cheval selon un technique précise.

Lors du travail individuel, le cavalier et sa monture doivent compléter un parcours pré-défini par la FEQ. Le cavalier aura à démontrer qu’il est apte à compléter toutes les manœuvres apprises dans ce dit parcours. Le tout doit se faire rassemblé et suivre l’ordre du parcours. Il est à noter que le cavalier doit aboslument reconnaître le bon bipède diagonal sinon celui-ci se verra échouer son examen. C’est dans cette partie que l’examinateur pose des questions de connaissances équestre au cavalier pour déterminer sa compréhension des techniques acquises.

Finalement, lors du travail à la longe, les cavalier doit démontrer sa capacité de contrôler son cheval aux trois allures, qu’elles soient grandissantes ou descendantes, ainsi que demander des arrêts au cheval.


PARTIE THÉORIQUE

Lors de l’examen théorique du cavalier IV, le cavalier doit connaître la quatrième partie du manuel de certification. Cette section du manuel implique la connaissance de la nutrition du cheval ainsi que les effets des éléments nutritifs sur la performance de ce dernier. De plus, les quantités sont spécifiées, toujous pour un cheval de type moyen. D’autres éléments sont à connaître pour le cavalier IV théorique. En général, le cavalier s’étant rendu à ce niveau doit être apte à se souvenir des connaissances acquises dans les examens de cavaliers précédents.