citrouille

halloween

halloween

La mémoire centrale est l'endroit où sont conservés les programmes et les données directement manipulées par ceux-ci. On distingue principalement deux grandes catégories de mémoire : la mémoire morte, aussi appelée ROM (Read Only Memory), dont il existe plusieurs variantes, et la mémoire vive, aussi appelée RAM (Random Access Memory).

halloween

La mémoire morte n'est pas modifiable et ne perd pas son contenu lorsque l'alimentation électrique est coupée. Elle est donc utilisée pour contenir des données ou des programmes essentiels, par exemple pour le démarrage de l'ordinateur. La mémoire morte est normalement fournie par le manufacturier de la carte mère.

La mémoire vive constitue la plus grande partie de la mémoire centrale. C'est làque sont conservés les programmes pendant leur exécution, ainsi que les données qu'ils manipulent. Son contenu est modifiable, mais volatile : lorsque l'alimentation est coupée, elle s'efface. C'est pourquoi les programmes gardent une copie de leurs données dans des fichiers (sur le disque dur par exemple), mais les données doivent transiter obligatoirement en mémoire vive pour servir aux traitements.

supplies

La mémoire vive contient aussi une bonne partie du système d'exploitation, le logiciel qui permet d'utiliser l'ordinateur facilement (par exemple Windows). Mais c'est grâce aux programmes compris dans la mémoire morte que le système d'exploitation est ultimement lu sur le disque dur, pour être chargé en mémoire vive pendant le démarrage (c'est l'opération qu'on appelle, en anglais, bootstrapping ou « boot », car on considère que c'est une partie du système d'exploitation qui charge le système d'exploitation : il se « soulève en tirant sur ses courroies de bottes »).

halloween

Une troisième catégorie de mémoire est normalement présente dans les ordinateurs : il s'agit de mémoire qui ne perd pas son contenu lorsque l'alimentation est coupée, mais qui a un contenu qu'on peut modifier. On parle de mémoire EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read Only Memory) ou CMOS (qui nécessite une batterie). Les accès à ce type de mémoire sont plus lents que la mémoire vive conventionnelle, surtout en écriture, et elle coûte aussi plus cher à produire. C'est ce qui explique qu'on la considère comme un remplacement intéressant de la mémoire morte et non de la mémoire vive. Elle sert surtout à conserver des réglages spécifiques à l'Ordinateur.

On calcule normalement la quantité de mémoire centrale en octets (byte), qui est un groupe de 8 bits, les bits (« binary digit ») étant l'unité de base qui peut valoir 0 ou 1. Cependant comme on a habituellement des milliards d'octets de mémoire vive, on parle plus souvent de gigaoctets.

En fait, depuis quelques années, on a des mentions plus précises pour les valeurs numériques communément utilisées en informatique. En effet, pour la mémoire par exemple, les quantités sont toujours en relation avec des puissances de 2. Une mémoire morte de 64 « kilo-octets » par exemple, n'aura pas 64 000 octets, mais bien 64 × 1024 octets (1024=210), soit 65 536 octets, une différence de 2 % environ. Dans certains contextes, la confusion est significative : un disque annonce une taille de 500 « gigabytes », ce qui pourrait être 500 000 000 000 ou 536 870 912 000 (500 x 230) octets, un écart de plus de 7 %. On a donc de nouveaux préfixes « binaires » : Ki (1024), Mi (1024 Ki), Gi (1024 Mi), Ti (1024 Gi), Pi (1024 Ti), etc., que l'on prononce kibi, mébi, gibi, tébi, pébi, etc. La quantité de mémoire vive dans un micro-ordinateur courant est donc entre 4 et 16 Gio (gibioctets).

Mémoire en Ko Mémoire en octects
64 65 536
128 131072
256 262144
512 524288
1024 1048576


La mémoire est un composant très important pour l'ordinateur, car sans la mémoire l'ordinateur ne fonctionnerait pas.

Si vous voulez en savoir plus sur la mémoire aller à la prochaine page





Haut de la page




Modifié le 2011/11/01 à 12h36

halloween

 halloween